loader image
Infobio

Terminons l’année avec le Rapport du Sondage sur le secteur biologique 2021

17 décembre 2021

Joyeux temps des fêtes!

Une autre année s’achève, et malgré les temps incertains que nous vivons, les producteurs biologiques continuent de paver la voie vers un avenir plus durable. 

Nous avons été heureux de participer aux projets qui soutiennent la croissance du secteur en 2021, et nous envisageons déjà l’année 2022 avec enthousiasme!

Le rapport du sondage 2021 sur le secteur biologique

Au printemps 2021, la FBC, l’Association pour le commerce biologique au Canada (COTA),  Canadian Organic Growers (COG) et le Centre d’agriculture biologique du Canada (CABC), appuyés par des organismes provinciaux, ont publié un sondage pour évaluer les besoins du secteur biologique.

Nous avons demandé aux producteurs et aux consommateurs leur opinion sur l’état du secteur biologique, l’accès au marché, la recherche, la certification, les normes biologiques, et bien plus encore ! Les réponses et les commentaires soumis en réponse aux questions sondage ont été compilés et sont maintenant publiés sur le site Web de la FBC !


819 répondants actifs au sein du secteur biologique ont participé au sondage.

La plupart ont exprimé une opinion positive quant à l’avenir du secteur biologique :
 

Croyez-vous que la demande des consommateurs croîtra et que la santé et la croissance du secteur se maintiendront?
Choix de réponses 
Très confiant52,28%172
Quelque peu confiant41,64%137
Pas très confiant5,78%19
 Pas du tout confiant0,30%1


Cela dit, les répondants ont exprimé des inquiétudes sur différents aspects de la production et de la certification, sur le manque de soutien financier et sur la nécessité d’éduquer les consommateurs quant aux bénéfices écologiques de l’agriculture biologique.

Extraits du sondage 

Quels sont les problèmes les plus urgents auxquels le secteur biologique est confronté et auxquels l’industrie doit s’attaquer ?
  • La lente disparition des terres agricoles fertiles. Pas de terre agricole, pas de fermiers, moins de nourriture, moins d’aliments biologiques.
  • Le coût de la certification biologique est un obstacle énorme pour de nombreux nouveaux et jeunes agriculteurs.
  • Sensibilisation/éducation : Il y a tellement d’allégations concurrentes qu’il peut être difficile de communiquer l’ensemble des avantages de l’agriculture biologique.
  • Amélioration des exigences en matière d’importation de produits biologiques et de la surveillance des importations par l’ACIA – meilleure réglementation/ surveillance des importateurs/courtiers.

 La FBC, COG, COTA et le CABC remercient sincèrement tous les répondants pour leur temps et leur participation !

Ce sondage permettra d’orienter le travail des organisations nationales et des associations provinciales qui soutiennent la croissance du secteur biologique au Canada.

Bonne lecture!

Organic Sector Survey Logos

Le secteur biologique canadien avide de recherche

190 intervenants, exploitants et chercheurs ont participé à l’exercice de priorisation de la recherche lancé à la mi-novembre et orchestré par le Dr. Andrew Hammermeister, le directeur scientifique de la Grappe scientifique biologique.
 
Tous les types de production ont été passés sous la loupe : conscients que la recherche scientifique soutient la croissance de la productivité, les participants ont identifié les défis tant en production de grandes cultures que de petits fruits, en production de légumes en serre ou en production en serre. La recherche en production biologique d’animaux d’élevage a aussi été considérée : la gestion durable des pâturages et le bien-être animal demeurent des sujets de pointe sous régie biologique.
 
Outre les 15 rencontres tenues par visioconférence, le CRAAQ a consulté son propre comité de priorisation pour soumette les priorités de l’industrie biologique du Québec. Bilinguisme oblige.
 
Cet exercice de priorisation a été effectué en vue de lancer un appel de propositions en janvier, pour inviter les chercheurs du pays à soumettre des projets de recherche qui concorderont avec les priorités exprimées par le secteur biologique, et échafauder la Grappe scientifique biologique 4, qui se déroulera de 2023 à 2028.
 
La Fédération biologique du Canada et le Centre d’agriculture biologique du Canada, les coadministrateurs des Grappes scientifiques biologiques, sont très satisfaits des priorités émises par AAC en vue du lancement de la quatrième édition du programme des grappes agroscientifiques, car AAC projette de consacrer de 30 à 40% du budget de l’ensemble des grappes agroscientifiques au climat et à l’environnement. De 40 à 50% du budget sera consacré à la croissance économique, et 20% à la résilience (adaptation au climat, santé des sols et des végétaux, bien-être animal, intrants alternatifs, etc.).

Partager
Autres infobio

Mesurer le succès de la Grappe Bio

La FBC est heureuse de publier les premiers articles de la série
Une histoire de réussite de la Grappe scientifique biologique !

Cadre Stratégique – Consultations AAC

Le prochain cadre stratégique (PCS) est l’occasion pour les Canadiens de s’exprimer sur les politiques gouvernementales concernant notre secteur agricole et agroalimentaire national.

Balado
Ressources
Organic Federation of Canada OFC Logo Symbol

Autres infobio

Mesurer le succès de la Grappe Bio

La FBC est heureuse de publier les premiers articles de la série
Une histoire de réussite de la Grappe scientifique biologique !

Cadre Stratégique – Consultations AAC

Le prochain cadre stratégique (PCS) est l’occasion pour les Canadiens de s’exprimer sur les politiques gouvernementales concernant notre secteur agricole et agroalimentaire national.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web et analyser le trafic sur notre site de manière anonyme.