loader image

La production biologique au Canada

Une industrie florissante

Vue d'ensemble

Grâce à son territoire vaste et varié et à son climat plus froid, le Canada est un pays idéal pour la production d’aliments biologiques.

“Le temps froid et les conditions de gel réduisent la pression des ravageurs; nombre d’insectes nuisibles ne peuvent survivre par temps froid. La lutte contre les ravageurs est donc bon marché : l’hiver fait le travail. Par ailleurs, notre sol est assez jeune ; il a été glacié il y a seulement 10 000 ans et il contient de nombreux éléments nutritifs, par rapport aux sols tropicaux altérés situés près de l’équateur. La présence de nombreux minéraux dans le sol canadien est certainement bénéfique pour les producteurs biologiques.” (Dr Andrew Hammermeister, directeur, Centre d’agriculture biologique du Canada)

La demande des consommateurs s’accroit; la mise en place de la réglementation biologique canadienne en 2009 a stimulé la confiance des consommateurs dans la marque Biologique Canada.

Le taux de croissance est stable – jusqu’à 8 % d’une année à l’autre – et devrait augmenter encore plus rapidement dans les années à venir, car le secteur se diversifie et s’étend à de nouveaux marchés.

Les fermes productrices d’oléagineux et de céréales représentaient en 2016 la plus grande proportion des fermes biologiques au Canada, soit 29,8 % (2016), tandis que la production de fruits et légumes biologiques a augmenté de 8,2 % pour atteindre 19 506 hectares en 2020. Mais le Canada importe beaucoup plus de fruits frais certifiés biologiques qu’il n’en cultive et n’en vend au pays. Par exemple, le Canada n’a produit que 3 % des fraises biologiques vendues sur le marché canadien.

  • Sur les 8 000 exploitants certifiés au Canada, 1096 produisent des produits de l’érable.
  • Les pois verts (1 236 hectares) représentaient en 2020 la plus grande part de la superficie cultivée en légumes biologiques, suivis du maïs sucré (868 hectares), des haricots (534 hectares), du brocoli (262 hectares), du chou-fleur (255 hectares) et des carottes (248 hectares).(Statistique Canada)
  • La carotte est la principale importation de légumes certifiés biologiques au Canada.

Pour avoir accès à des données supplémentaires sur le marché canadien des produits biologiques, vous pouvez consulter le document intitulé Coup d’œil sur le marché du BIO au Canada, produit par l’Association pour le commerce biologique au Canada.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web et analyser le trafic sur notre site de manière anonyme.