loader image
Infobio

Participez aux consultations d’AAC sur l’agriculture durable

16 février 2023
Biodiversity in organic systems

 AAC développe sa nouvelle stratégie pour une agriculture durable

Le Bio est un leader

 

La publication de l‘Énoncé de Guelph a suscité l’enthousiasme du secteur biologique: en mettant l’accent sur la durabilité, AAC favorise clairement la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la protection de la qualité du sol, de l’eau et de l’air, et l’amélioration de la biodiversité. La protection et l’amélioration de la santé des plantes et des animaux et la promotion du bien-être animal font aussi partie des objectifs liés à la résilience du secteur biologique. Cependant, compte tenu de déclarations récentes, il est difficile de savoir quelles mesures seront mises en place pour appliquer les principes de l’Énoncé de Guelph.

Relativement à l’utilisation des pesticides, la ministre Bibeau a déclaré lors de sa visite à la COP15 à Montréal en décembre 2022 que ” … nous devons faire mieux, mais nous ne sommes pas dans une démarche de diminution des quantités [de pesticides], mais plutôt dans une démarche d’optimisation de l’utilisation “. Mais comment maintenir la qualité de l’air, des aliments et de l’eau tout en utilisant la même quantité de pesticides ?

Les producteurs certifiés biologiques appliquent les Normes biologiques canadiennes (NBC) référencées par le Règlement sur la salubrité des aliments au Canada. Le logo biologique informe les consommateurs et les commerçants canadiens de la durabilité du système de production dans lequel les aliments certifiés biologiques sont produits. Or, la version 2020 des NBC devra être révisée d’ici novembre 2025. Supervisée par l’Office des normes générales du Canada, un organisme gouvernemental dont les activités sont fondées sur une politique de recouvrement des coûts, la révision est un processus complexe qui a besoin de financement. La FBC a reçu des fonds d’AAC pour les révisions de 2015 et 2020, mais AAC a depuis déclaré que les futurs travaux de révision se seront plus financés par le gouvernement en arguant que les normes biologiques sont une norme ‘privée’ de l’industrie et non un enjeu d’intérêt public. La NBC non révisée dans les délais prescrits sera archivée par l’ONGC.

Au lieu de discuter de la question urgente du financement de la révision des NBC avec notre gouvernement fédéral, le secteur biologique participe maintenant à une série de réunions virtuelles avec AAC, Santé Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour trouver une solution à la menace engendrée par les nouvelles directives relatives aux aliments nouveaux  en vertu desquelles les développeurs de semences seront autorisés à mettre sur le marché sans les identifier les nouvelles variétés de semences génétiquement modifiées si ces altérations génétiques sont considérées comme ” mineures ” (p.ex., elles ne créent pas de caractères ” nouveaux ” tels que la résistance aux pesticides ou l’inclusion d’un segment de gène d’une autre espèce).

La ministre Bibeau a confirmé dans un reportage de Radio-Canada qu’elle était consciente de la menace que représente la non-identification des semences génétiquement modifiées pour le secteur de l’agriculture biologique, qui interdit l’utilisation de tous les produits et matériaux issus du génie génétique. Les discussions se poursuivent entre le secteur biologique et le gouvernement: le projet de la création d’une base de données exhaustive de toutes les semences génétiquement modifiées est envisagé, mais le court délai alloué à ces rencontres crée une pression indue qui ne doit pas engendrer des compromis qui seraient désastreux pour les producteurs biologiques. Toutes les semences génétiquement modifiées doivent être répertoriées pour maintenir la croissance du bio canadien.Sinon, qu’en est-il de la durabilité prescrite par l’Énoncé de Guelph?

Les consultations sur la nouvelle Stratégie pour une agriculture durable sont en cours et Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) veut connaître votre opinion!
Il est impératif de promouvoir l’agriculture biologique durable en participant à ces consultations.

AAC organise quatre tables rondes régionales virtuelles pour les producteurs, et vous êtes invités. À vos calendriers!

    • Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan et Yukon — 24 février de 12 h à 15 h (heure de l’Est). Anglais avec interprétation en français. S’inscrire ici.
    • Manitoba, Ontario, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut — 10 mars de 12 h à 15 h (heure de l’Est). Anglais avec interprétation en français. S’inscrire ici.
    • Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador — 20 mars de 12 h à 15 h (heure de l’Est). Anglais avec interprétation en français. S’inscrire ici.
    • Canada: 24 mars de 12 h à 15 h (heure de l’Est). Français avec interprétation en anglais. S’inscrire ici.

La rétroaction reçue pendant ces séances virtuelles servira à éclairer la Stratégie pour une agriculture durable et à soutenir les travaux de son comité consultatif, coprésidé par AAC et la Fédération canadienne de l’agriculture.

Votre opinion est importante car l’agriculture biologique promeut la santé des sols, protège l’air et l’eau et accroît la biodiversité.

Les travaux de révision des NBC doivent être financés et toutes les semences génétiquement modifiées identifiées. 

Partager
Autres infobio

Joyeuses Fêtes FBC

Joyeuses Fêtes! Nous terminons l’année en soulignant certains des articles publiés en 2022, et quelques perspectives de l’année 2023.

Balado
Ressources
Organic Federation of Canada OFC Logo Symbol

Autres infobio

Joyeuses Fêtes FBC

Joyeuses Fêtes! Nous terminons l’année en soulignant certains des articles publiés en 2022, et quelques perspectives de l’année 2023.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web et analyser le trafic sur notre site de manière anonyme.