Syndiquer le contenu
Connexion | Contact | Plan du site |

Histoire

La création de la Fédération biologique du Canada

La réglementation canadienne, en vigueur depuis juin 2009, assure que le produit dit biologique soit cultivé, manutentionné, transformé et étiqueté en respect de normes établies par voie de règlement par le gouvernement du Canada.

Un groupe de militants et d’intervenants canadiens veille depuis longtemps à ce que le règlement et les normes biologiques canadiens soient crédibles et applicables : ce groupe a formé en 2002 le Comité canadien de la réglementation des produits biologiques, un comité ad hoc qui s’est impliqué dans les étapes cruciales de la formulation du règlement et des normes de production biologique.

Le 2 septembre 2006, le projet de Règlement sur les produits biologiques a été publié dans la partie 1 de la Gazette du Canada, puis enregistré le 14 décembre 2006 ; à la demande de l’industrie et des intervenants du secteur biologique, il fut édicté que le règlement entrerait en vigueur deux ans après la date de son enregistrement, soit le 14 décembre 2008. En septembre 2008, la Gazette du Canada a cependant publié un amendement pour reporter au 30 juin 2009 l'entrée en vigueur du Règlement sur les produits biologiques.

« Avec ce règlement, le nouveau gouvernement du Canada confère un avantage concurrentiel au secteur canadien de la production biologique et assure la protection des consommateurs », a commenté l’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, lors de l’annonce de la publication finale du Règlement sur les produits biologiques le 22 décembre 2006.

Les militants et intervenants se sont réjouis de l’adoption du règlement canadien sur les produits biologiques, mais chacun sait que l’étape de l’adoption n’est pas une fin en soi : elle est le début d’une nouvelle ère d’échanges entre les exploitants et les consommateurs de produits biologiques et le législateur fédéral. Les membres du Comité canadien de la règlementation des produits biologiques ont donc créé en novembre 2006 la Fédération biologique du Canada, dans le but de rallier, consulter et promouvoir les intérêts de tous les acteurs liés à la production biologique.

« Paddy Doherty (un des fondateurs de la FBC) a été embauché en 2003 par le Certified Organic Associations Board of British Colombia pour promouvoir et soutenir l’implantation du Règlement canadien sur les produits biologiques, afin de rendre le produit canadien plus compétitif sur les marchés d’exportation et renforcer la confiance des consommateurs à l’égard des produits canadiens biologiques. Il fallait faire vite, car l’Union européenne menaçait de mettre l’embargo sur les produits biologiques canadiens si le Canada ne se dotait pas d’un règlement acceptable pour encadrer sa production biologique. Pour Doherty, ce travail exigeait d’organiser des rencontres nationales et des conférences téléphoniques et d’établir des procès-verbaux, puis de traduire des textes officiels dans les deux langues pour se conformer à la politique canadienne sur le bilinguisme. S’ensuivirent trois années de travail pour établir une compréhension commune des enjeux à travers les cultures, les régions et les différents secteurs de l’industrie. »

The New Farm® Newsletter, Décembre 2007, Pamela Irving

© Fédération biologique du Canada